Mémoriaux à Minsk

Parmi les attractions en Biélorussie plusieurs mémoriaux sont dédiés a la  seconde guerres mondial dont la Biélorussie a beaucoup souffert

Monument de la Victoire

Monument l’obélisque a été installé en 1954 (architectes G. Zaborski et V. King) sur la place de la Victoire en l’honneur de la victoire durant la Second Guerre Mondiale à la mémoire des soldats soviétiques, partisans et combattants qui ont perdu sa vie au cours de la Guerre. Inauguration du monument a été édifié lors du 10e anniversaire de la libération de la Biélorussie de l’occupation allemande. Le monument est l’un des symboles de Minsk, ainsi qu’un lieu de diverses manifestations de célébration patriotique. Chaque année, le 9 mai, Jour de la Victoire de l’armée et du peuple soviétique sur l’Allemagne nazie, une cérémonie est tenue avec pose de gerbes au Monument de la Victoire, avec la participation de hauts fonctionnaires, des anciens combattants la guerre, des représentants du corps diplomatique.

 Monument de Lénine

Monument Lénine a été installé en 1934 Place de l’Indépendance à Minsk (Sculpteur : M. Manizer). La hauteur du monument est de 7 m. Lénine est placé sur le podium, prenant la parole devant l’Armée Rouge. Sur les quatre côtés du piédestal, des images d’épisodes de l’histoire de la période d’avant-guerre sont présentées : « La collectivisation de l’agriculture », « Révolution d’Octobre », « L’industrialisation du pays » et « Défense de la patrie ». À l’époque soviétique, ce monument est le monument le plus grand dédié de Lénine en Union soviétique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mémorial pour les victimes du génocide nazi (Yama)

Memorial « Yama » est situé sur la rue Melnikaite à Minsk et est dédié aux victimes de l’Holocauste. L’obélisque a été installé en 1947.Ici, le 2 Mars 1942 les nazis ont exécutés environ 5000 prisonniers du ghetto de Minsk. La sculpture en bronze « The Last Road », situé le long des étapes menant au centre du mémorial est un groupe de martyrs condamnés, descendant au fond de la fosse a été installé en 2000.

 

 

 L’ile de Courage et Douleur (Ile des larmes) et L’ange pleurant

Ce monument a été inauguré le 03.08.1996 il est dédié aux enfants de la Biélorussie qui ont perdu leur vie en dehors de sa patrie.  A l’entrée de l’île vous trouverez sur un rocher l’icône de la Mère de Dieu avec l’inscriptions commémoratives : « Pour les Fils, qui sont morts en Afghanistan, ce temple a été construit. Pour qu’il n’y aura plus de mal dans leurs pays ou dans un pays étranger ». Sur l’île des larmes est une chapelle pour les fils de la patrie tués à l’étranger. Il est devenu le prototype de l’église de Euphrosyne de Polotsk. Dans la chapelle il y a un ensemble de plaques commémoratives avec les noms des victimes des soldats biélorusses. Le dôme de la chapelle est peint de scènes bibliques, et les portes gardées par les archanges Michel et Gabriel. Ici, ils attendent leurs fils qui ne sont pas revenus. Sur la rive de l’île vous allez voir un ange pleurant, qui n’a pas réussi protéger les enfants biélorusses dans un pays étranger. Sur les rives de l’île il y a des saules pleureurs – symbole biélorusse de tristesse et de chagrin.

 

A la mémoire des victimes du  30 Mai 1999

Le 30 mai 1999, plus de deux mille personnes (la plupart c’était des jeunes) ont été de retour du festival de la bière du Palais des Sports. Pour se cacher de la pluie et les tempêtes soudaines, beaucoup de personnes se sont précipité vers la station de métro la plus proche. Il y a eu une bousculade et la panique, les gens tombaient les uns  sur les autres. Selon des témoins, ça n’a pas duré plus de 10 minutes. La terrible bousculade a tué 53 personnes, plus de 160 personnes ont été blessées.

Simon muzyka

Le monument fait partie des compositions dédiées aux travaux de poète biélorusse Yakub Kolas. Le poème « Symon Musicien » dans les travaux de Yakub Kolas occupe une place importante comme beaucoup d’autres œuvres d’art dédiées à l’écrivain biélorusse. Ce monument souligne la valeur de la créativité nationale et fait penser à combien d’obstacles les Bélarusses ont franchi  dans leur lutte pour leur culture d’origine.

Monument Francisk Skaryna

Le monument se trouve à proximité de l’entrée principale de la Bibliothèque Nationale de Minsk. La présence de Francisk Skaryna à la bibliothèque nationale est très symbolique. Grace à cette figure marquante de la renaissance  l’imprimerie est apparu sur les terres biélorusses. L’ère de la renaissance est considérée comme le « âge d’or ». Le niveau culturel de Grand-Duché de Lituanie a été très élevé. F. Skaryna est né à Polotsk vers 1490, il a étudié à Cracovie. Il a traduit la bible en langue biélorusse à Prague et ensuite il a installé à Vilnius une première imprimerie sur le territoire de l’Europe de L’Est.