08.03.2019 – Les Femmes Biélorusses célèbres, qui ont conquis le monde entier.

Pour la Journée internationale de la femme, nous avons préparé pour vous une liste de femmes biélorusses qui ont apporté une contribution significative à l’histoire de la Biélorussie et du monde.

Sainte Euphrosyne de Polotsk (1106-1167). Euphrosyne est considérée comme la sainte patronne de la Biélorussie. Descendue d’une famille noble, elle est devenue religieuse à l’âge de 12 ans et a passé sa vie à aider les pauvres et à construire des églises et des monastères à travers le Bélarus. Elle est morte en pèlerinage à Jérusalem et ses reliques sont retournées en Biélorussie en 1910.


Barbara Radziwill (1520-1551) – reine de la Pologne et Grande-Duchesse de Lituanie. Son image, une des beautés reconnues de son temps, est largement représenté dans l’art et attisé par le mystère. Rappelons-nous les légendes sur la Dame noire du château de Nesvij.


Francesca Ursula Radziwill (1705-1753) – la première femme écrivaine sur le territoire de la Pologne et de la Biélorussie modernes, créatrice du répertoire du théâtre de Nesvij. Elle était la dernière femme représentante de la maison noble des Wiśniowiecki et l’épouse de Michael Casimir Radziwill « Rybonka ».


Salomé Regina Rusetskaya (1718-1763) – la première femme médecin de l’histoire de la Pologne (née dans la région de Novogroudok). L’auteur de mémoires (« Les aventures de ma vie »), éducatrice. Regina Salomé n’avait pas de diplôme en médecine, elle a appris la base de connaissances médicales de son premier mari, Yakub Galpir, pratiqué à Istanbul. Après la mort de son mari, Regina Salomé y a exercé avec succès sa pratique médicale. Elle a travaillé comme médecin à la cour et au harem du sultan de l’Empire Ottoman.


Alaiza Pachkievich (Ciotka), (1876-1916) née à Chtchuchine, en région de Grodno,poète biélorusse, activiste sociale, écrivaine. Pachkevich est également connue comme une activiste politique, et en tant que poète de talent. Alors qu’elle était engagée dans la propagande et a été l’un des dirigeants de l’Assemblée Biélorusse socialiste, elle a trouvé le temps de la créativité, en particulier pour écrire de la poésie. Il a publié plusieurs livres : « La croix de la liberté », « le violon biélorusse. » Elle a également écrit un livre pour enfants « La première lecture pour les enfants de Bélarusses ».


Nadia Khodasevich Léger (1904 – 1982) née en région de Vitebsk est une peintre biélorusse, devenue une célèbre artistise française et la muse du célèbre peintre et sculpteur Fernand Leger. Nadia est devenue célèbre dans l’art monumental, ses portraits en mosaïque de ses contemporains sont exposés dans de nombreuses galeries dans le monde.


Stéphania Staniuta (1905-2000) – est une actrice de théâtre biélorusse. Staniuta est née à Minsk dans la famille d’artiste. Au début, elle s’essaya comme une chanteuse de chœur, danseuse, et en 16 ans elle a joué le premier rôle dans le théâtre. Elle a reçu une éducation de théâtre à Moscou, mais a travaillé toute sa vie dans le théâtre de Minsk de Yanka Kupala. Sur scène, elle a joué plus de 200 rôles et a été très aimé par le public.


Sviatlana Aleksievitch (née en 1948) – est une personnalité littéraire et journaliste russophone soviétique puis biélorusse, dissidente soutenue par le PEN club et la fondation Soros. Le 8 octobre 2015, le prix Nobel de littérature lui est attribué pour « son œuvre polyphonique, mémorial de la souffrance et du courage à notre époque », ce qui fait d’elle la première femme de langue russe à recevoir la distinction.  Mieux connu pour ses livres dans le genre de prose artistique et documentaire « La guerre n’est pas un visage de femme », « Les garçons en zinc », « La prière de Tchernobyl », « Temps de « second hand » Ses ouvrages consacrés à la vie de la fin de l’ère soviétique et post-soviétique, imprégnés d’un sentiment de compassion et d’humanisme.


Olga Korbut (née en 1955 à Gronda)est une gymnaste biélorusse. Au cours de sa carrière sportive, elle remporte notamment quatre médailles d’or aux Jeux Olympiques. Surnommée le Moineau de Minsk, elle est une des gymnastes les plus renommées au monde et elle a donné une autre dimension populaire et médiatique à ce sport.


Victoria Azarenko (née en 1989 à Minsk) est une joueuse de tennis biélorusse. Professionnelle depuis 2003, elle est la première joueuse biélorusse de l’histoire à atteindre la première place au classement WTA (en 2012) et à remporter un tournoi du Grand Chelem en simple (l’Open d’Australie en 2012 et 2013). Elle compte vingt titres en simple sur le circuit WTA et sept titres en double.


Daria Domracheva (née en 1986 à Minsk) est une biathlète biélorusse, détentrice de six médailles olympiques, dont quatre titres (poursuite, individuel, mass start, relais) remportés individuellement en 2014 et en 2018. Elle est la seule biathlète à avoir gagné trois titres dans les mêmes Jeux. Sa quatrième médaille d’or, remportée sur le relais féminin en République de Corée, fait d’elle la biathlète la plus titrée de l’histoire des Jeux olympiques d’hiver. Darya Domracheva est également double championne du monde, pour un total de sept médailles mondiales.